Oublie le dry January

Compétition : Serie A
Pays : Italie
Prédiction de L’Algo de Paulo : Lazio
Côte : 2.10
Probabilité : 75%

Oublie le dry January

Compétition : Serie A
Pays : Italie
Prédiction de L’Algo de Paulo : Lazio
Côte : 2.10
Probabilité : 75%

Chaque année, tu y penses. tChaque année, tu te dis que c’est une bonne idée. Chaque année, on en parle autour de toi. Chaque année, tu essayes ou tu fais mine de t’y intéresser. Mais chaque année, tu te plantes en remplaçant plaisir par frustration. Et chaque année, tu te dis (avec raison) que « Janvier sans alcool » n’est réussi que par des gens qui n’en ont de toute façon pas besoin.

Si tu es encore en course pour ce trophée quasiment impossible à soulever, que tu as perdu dès les phases.de poules ou que tu culpabilises inconsciemment parce que tu n’as même pas eu le courage de participer à la compétition, on a une bonne nouvelle pour colorer ton premier mois de l’année un peu gris : cette semaine, L’Algo te propose d’avancer main dans la main.avec une équipe qui te ressemble.

Liqueur Lazio 

Car la Lazio en Serie A, c’est un peu toi lors du Dry January : bourré de bonnes intentions, mais impuissant au moment de remplir la mission. Chaque année, les Romains dégaine de hautes.ambitions. Chaque année, les Romains séduisent et font la fête. Chaque année, les coupes de champagne sont levées avec sourires pour célébrer Noël et les bons résultats. Et chaque année, la fin de l’histoire ressemble à un échec (huitième en 2019 et 2016, quatrième en 2018, cinquième en 2017…). De quoi se (re)prendre une énorme cuite, et s’afficher avec une méchante gueule de bois au terme de la saison. Boire pour oublier, c’est typiquement humain.

Chaque année, tu y penses. tChaque année, tu te dis que c’est une bonne idée. Chaque année, on en parle autour de toi. Chaque année, tu essayes ou tu fais mine de t’y intéresser. Mais chaque année, tu te plantes en remplaçant plaisir par frustration. Et chaque année, tu te dis (avec raison) que « Janvier sans alcool » n’est réussi que par des gens qui n’en ont de toute façon pas besoin.

Si tu es encore en course pour ce trophée quasiment impossible à soulever, que tu as perdu dès les phases de.poules ou que tu culpabilises inconsciemment parce que tu n’as même pas eu le courage de participer à la compétition, on a une bonne nouvelle pour colorer ton premier mois de l’année un peu gris : cette semaine, L’Algo te propose d’avancer main dans la main avec une équipe qui te ressemble.

Liqueur Lazio 

Car la Lazio en Serie A, c’est un peu toi lors du Dry January : bourré de bonnes intentions, mais impuissant au moment de remplir la mission. Chaque année, les Romains dégaine de hautes.ambitions. Chaque année, les Romains séduisent et font la fête. Chaque année, les coupes de champagne sont levées avec sourires pour célébrer Noël et les bons résultats. Et chaque année, la fin de l’histoire ressemble à un échec (huitième en 2019 et 2016, quatrième en 2018, cinquième en 2017…). De quoi se (re)prendre une énorme cuite, et s’afficher avec une méchante gueule de bois au terme de la saison. Boire pour oublier, c’est typiquement humain.

Sauf qu’en 2020, c’est la bonne. Tu déboucheras peut-être quelques bouteilles et la.Lazio ne sera sûrement pas championne, mais.toi comme elle terminerez heureux de votre mois de janvier. Parce que vous avez grandi, parce que vous avez mûri et parce que vous avez compris : se placer et évoluer, c’est déjà triompher. Tu n’es plus cet adulte encore adolescent qui croit compenser ses excès par une période de jeûne, elle n’est plus cette équipe qui fait la teuf très tard et se retrouve le lendemain à broyer du noir. Vous avez progressé, vous vous connaissez et vous aller gagner. C’est pourquoi L’Algo, qui a tout vu de son œil.observateur, t’indique de te mettre aux côtés de la Lazio contre Naples.

Le Napoli c’est de l’eau

Y a-t-il vraiment besoin de chiffres pour te convaincre ? Allez, tout le monde sait bien qu’un mois sans bière fait du bien.à nos organismes et remuscle les abdos Kro, mais ça rassure toujours de balancer des arguments évidents. Alors, c’est parti…

75% de victoires, invincibilité, trois buts par match de moyenne (0.88 concédé), 4-0 dans 25% des cas, 17 points sur 21 contre les équipes classées derrière elle… Les statistiques de la Lazio à domicile sont tout simplement affolantes
. Belles comme un spritz à Venise, délicieuses comme un grand cru partagé avec des potes, délectables comme un bon vin chaud en plein hiver.

33% de victoires, 1.56 but encaissé par match de moyenne, 12.9 minutes à être devant au score par rencontre, un point sur 18 contre les équipes classées devant elle… Les statistiques de Naples à l’extérieur sont tout simplement flippantes. Déplorables comme un rhum bas de gamme, dégueulasses comme un rouge qui tâche, immonde comme un cubi de Villageoise. Sans oublier que certains brasseurs de qualité – Alex Meret, Dries Mertens et Kalidou Koulibaly – désertent le bar, ce samedi soir.

Sauf qu’en 2020, c’est la bonne. Tu déboucheras peut-être quelques bouteilles et la.Lazio ne sera sûrement pas championne, mais toi comme elle terminerez heureux de votre mois de janvier. Parce que vous avez grandi, parce que vous avez mûri et parce que vous avez compris : se placer et évoluer, c’est déjà triompher. Tu n’es plus cet adulte encore adolescent qui croit compenser ses excès par une période de jeûne, elle n’est plus cette équipe qui fait la teuf très tard et se retrouve le lendemain à broyer du noir. Vous avez progressé, vous vous connaissez et vous aller gagner. C’est pourquoi L’Algo, qui a tout vu de son œil observateur, t’indique de te mettre aux côtés de la Lazio contre Naples.

Le Napoli c’est de l’eau

Y a-t-il vraiment besoin de chiffres pour te convaincre ? Allez, tout le monde sait bien qu’un mois sans bière fait du bien à nos organismes et remuscle les abdos Kro, mais ça rassure toujours de balancer des arguments évidents. Alors, c’est parti…

75% de victoires, invincibilité, trois buts par match de moyenne (0.88 concédé), 4-0 dans 25% des cas, 17 points sur 21 contre les équipes classées derrière elle… Les statistiques de la Lazio à domicile sont tout simplement affolantes
. Belles comme un spritz à Venise, délicieuses comme un grand cru partagé avec des potes, délectables comme un bon vin chaud en plein hiver.

33% de victoires, 1.56 but encaissé par match de moyenne, 12.9 minutes à être devant au score par rencontre, un point sur 18 contre les équipes classées devant elle… Les statistiques de Naples à l’extérieur sont tout simplement flippantes. Déplorables comme un rhum bas de gamme, dégueulasses comme un rouge qui tâche, immonde comme un cubi de Villageoise. Sans oublier que certains brasseurs de qualité – Alex Meret, Dries Mertens et Kalidou Koulibaly – désertent le bar, ce samedi soir.

A la santé d’Immobile

Bien entendu, les confrontations directes passées te crieront que Naples – où le bordel.ambiant s’est installé depuis plusieurs mois en même temps que la crise sportive – n’est pas si outsider (aucun revers face à la Lazio, depuis 2012) comme ton cousin.radin essaye de te refourguer un whisky premier prix. Mais on te le répète : les Romains tiennent désormais la marée (deuxième meilleure attaque, et deuxième meilleure défense de Serie A), avec un Ciro Immobile en feu (meilleur buteur du championnat) et des performances XXL contre les gros bras. Demande à la Vieille Dame turinoise ce qu’elle en pense, elle qui a été obligée d’aller se coucher.plus tôt que prévu le 7 puis 22 décembre (deux revers 3-1) alors qu’elle avait remporté treize des quinze derniers duels.

La belle ivresse est à portée de mains, il ne suffit que d’un mouvement de tes doigts pour l’attraper… Parce qu’un Dry January peut être un succès, même s’il n’est pas respecté.

L’alternative
Tu as peur des gros yeux de Gennaro Gattuso, qui ressemble à ton oncle ivrogne t’ayant imposé ta première.cuite à l’eau de vie quand tu n’étais encore qu’un gosse ? Requinque-toi avec un bon jambon de Parme, côté à 1.85 contre Lecce et gagnant à 59% pour L’Algo.

A la santé d’Immobile

Bien entendu, les confrontations directes passées te crieront que Naples – où le bordel ambiant s’est installé depuis plusieurs mois en même temps que la crise sportive – n’est pas si outsider (aucun revers face à la Lazio, depuis 2012) comme ton cousin radin essaye de te refourguer un whisky premier prix. Mais on te le répète : les Romains tiennent désormais la marée (deuxième meilleure attaque, et deuxième meilleure défense de Serie A), avec un Ciro Immobile en feu (meilleur buteur du championnat) et des performances XXL contre les gros bras. Demande à la Vieille Dame turinoise ce qu’elle en pense, elle qui a été obligée d’aller se coucher plus tôt que prévu le 7 puis 22 décembre (deux revers 3-1) alors qu’elle avait remporté treize des quinze derniers duels.

La belle ivresse est à portée de mains, il ne suffit que d’un mouvement de tes doigts pour l’attraper… Parce qu’un Dry January peut être un succès, même s’il n’est pas respecté.

L’alternative
Tu as peur des gros yeux de Gennaro Gattuso, qui ressemble à ton oncle ivrogne t’ayant imposé ta première.cuite à l’eau de vie quand tu n’étais encore qu’un gosse ? Requinque-toi avec un bon jambon de Parme, côté à 1.85 contre Lecce et gagnant à 59% pour L’Algo.