La super bonne proposée par Jérém

Comme ton père, on n’est pas parfait mais on est là pour ton bien

Compétition : LaLiga // Pays : Espagne // Prédiction de L’Algo de Paulo : Levante // Côte : 1.86 // Probabilité : 78%

La jeunesse et ses souvenirs triomphants. 
Plus que la nostalgie des Minikeums, des albums Panini, c’est bien le rapport aux parents qui est réellement inoubliable.
Parlons du père, tiens : cette combinaison inégalable de force et intelligence.  Son intelligence ne cesse jamais de nous choquer. Comment sait il toutes ces choses ? Comment est il capable d’un tel intellect, d’un tel raisonnement ?  Il sait combien de litres d’eau Pierre a mis dans sa baignoire, dans combien de kilomètres Pierre et Georges vont se retrouver alors qu’ils sont partis avec 460 km d’écart et une vitesse respective de 90 et 75km/h. 

Ton papa, c’est un Dieu

Il sait faire siffler un brin d’herbe, qui a l’explication de la couleur bleue du ciel, et qui peut empêcher la nuit d’être complètement noire en laissant une source magique de lumière. A titre de comparaison, c’est un peu comme si aujourd’hui, quelqu’un pouvait vous dire dans quel sens ira une rencontre comme Levante – Mallorca.
Bon, on est cramé. Tu nous vois venir. T’as perdu l’innocence de la jeunesse, et tu te doutes bien qu’on va enclencher sur ce match. Mais t’es la pour ça non ? Alors laisse nous te guider, mon enfant. Comme ton père pouvait t’expliquer la pluie à base de termes nouveaux et inconnus tels que “précipitation” ou “condensation”, on peut t’avancer avec une franche sérénité que Mallorca ne récupèrera pas le moindre point sur le terrain de Levante. 
Comment ? A coup de statistiques tout aussi recherchées que réelles. 
On commence ? : à domicile, le club de Valence ne perd que 17% de ses matchs quand Mallorca en gagne tout bonnement 0 (élégamment appelé “zobi” par notre géniteur). 
Autre chose ? Majorque encaisse en moyenne 2,40 buts par matchs à l’extérieur, et ces rencontres en terrain ennemi se terminent plus de la majorité du temps (60%) par une défaite 2 ou 3(!) – 0. Ce qui explique le faible taux de buts marqués hors de chez eux de 0,40, alors que Levante n’en concède que 0.67 buts à la maison. Allez, on peut même renvoyer un double axel : depuis 2006 et ce qui a surement été un magnifique 0-1, les Majorquins n’ont plus jamais gagné au Stade Ciutat de Valencia.

Attention


Même plus jeune, malgré notre amour indéfectible pour le padre (appelons le Papa, ne soyons pas pudique), on avait bien compris qu’il avait quelques limites à sa toute puissance. Un peu comme une victoire de Levante face à Majorque doit être tempéré par le fait que les enjeux du ventre mou du championnat sont moins importants que pour ceux qui jouent les premiers rôles – impliquant une surprise plus envisageable – le daron pouvait aussi faire preuve de moins de certitude quand on lui demandait d’expliquer qu’est ce qu’il y avait avant Dieu. D’une pirouette dont il était friand (“demande à ta mère”), il savait rebondir pour bien nous rassurer qu’il était détenteur du savoir ultime. 
Un peu comme on peut te rajouter que, quand bien même Levante se met souvent en danger en première mi-temps (75% de ses buts y sont encaissés), le fait que Mallorca n’a tout simplement jamais planté le moindre pion durant les quarante cinq premières minutes est plus que rassurant. 
Des stats paradoxales qui sont à l’opposé de la confirmation que le club des Baléares est dans la merde : alors qu’ils prennent plus de 58% de leurs buts en deuxième période, les hommes de Paco Lopez plantent eux 88% du temps en seconde mi-temps.  Signe d’une deuxième partie de match extrêmement périlleuse pour les anciens partenaires de Samuel Eto’o.

Conclusion : Comme ton père, on n’est pas parfait


On a nos petits défauts, nos incertitudes, mais tout ce qu’on veut, c’est ton bien, et bordel de merde, on a plutôt bien fait le boulot. 
Tu vis bien, t’as un bel appart, des amis, une vie sociale, donc un peu de reconnaissance et d’écoute ne serait pas de trop. Donc t’es gentil, tu respectes les anciens, tu ranges ta chambre, tu fumes pas à l’intérieur, et tu vas placer ce petit pari qui, chose impossible pour un père dont la fierté de sa progéniture est à son absolu maximum, nous rendra très heureux quand le résultat sera conforme à notre prédiction.